Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Revue historique de la construction bois

colombage rouen 1

La construction bois fut une technique très courante en France jusqu’au XIXème siècle. Dès le Moyen Age, ce sont les maisons à colombage qui ont façonné le paysage des villes commerçantes. Suite à cette période, le bois a connu un déclin en tant que matériau de construction et a été plus utilisé comme moyen de production d’énergie lors de l’ère industrielle. Après la seconde guerre mondiale, la France manquait de matières premières et de main d’œuvre. Certains ouvriers des pays voisins, notamment l’Italie qui comptait de nombreux maçons, sont arrivés pour reconstruire le pays. Les industriels tels que Lafarge ont alors emboité le pas, et le parpaing est devenu un matériau de référence dans la construction de maisons individuelles, avec des volumes importants et des prix d’achat bas.

C’est à partir des années 1980 que les pouvoirs publics français et les entreprises ont à nouveau pris conscience de son intérêt et incité l’utilisation du bois, par exemple pour la construction de logements sociaux, afin d’exploiter le potentiel forestier français. Finalement, cette tendance a permis de relancer l’intérêt pour l’utilisation de l‘ossature bois en maison individuelle.

 

Aujourd’hui, le matériau bois est reconnu pour ses qualités écologiques et utilisé dans quatre modes constructifs :

Le colombage, également appelée système à Pans de Bois, repose sur une fixation des bois horizontaux et verticaux. Ces bois sont chevillés les uns aux autres et assemblés par un système de tenons et de mortaises. Une fois l’ossature montée, c’est le colombage qui fait office de « remplissage » et forme ainsi les murs. Le colombage est réalisé à l’aide de briques, ou de torchis, selon la demande. Cette technique ancienne n’est quasiment plus utilisée de nos jours.

Le bois massif comprend deux techniques de construction :

- La technique du madrier assure les fonctions de solidité, de confort thermique, et de confort acoustique. La longueur des bois ainsi que leur mode d’assemblage contraignent les dimensions de la construction. Les murs en madriers apportent une bonne isolation, bénéfique au confort thermique d’été. En région froide, les murs doivent être doublés d’une cloison isolante pour assurer cette même efficacité en hiver.

 

- Les panneaux massifs contrecollés sont en ensemble de lames de bois massives de forte épaisseur collées entre elles. Elle permet une isolation phonique et thermique de qualité. Ces panneaux sont préfabriqués en atelier, allant jusqu’à 16,5 m de longueur et 2,95 m de hauteur, idéal pour la construction d’immeuble en bois. Cette technique reste couteuse par la présence majeure du bois dans le bâtiment.

Le système poteaux poutres forme un système modulaire par des poteaux et des poutres espacés et massifs pour assurer la solidité de la structure. Les planchers et la toiture sont supportés par des poutres elles-mêmes supportées par des poteaux. Ce sont les poteaux qui transfèrent finalement l'ensemble des charges au système de fondations. Ce système peut être laissé apparent et générer ainsi une structure visible à l'intérieur de laquelle viennent s'insérer des parois pleines, des fenêtres et des portes.

Le mur à ossature bois représente aujourd’hui 80% du marché.

Les murs à ossature bois sont constitués principalement de poteaux, plus légers et plus réguliers, pour une répartition des charges plus équilibrée. Le contreventement de la structure est généralement assuré par des panneaux dérivés du bois, compacts et solides, qui participent également à l'étanchéité à l'air de la construction. Sur cette structure, est mise en place du côté extérieur une étanchéité à l'eau et un parement extérieur, du côté intérieur une étanchéité à la vapeur et, entre les montants de la structure, on retrouve une isolation thermique et phonique. Aujourd’hui, la construction avec murs à ossature bois est la plus rependu car elle propose une grande liberté architecturale, une bonne adaptation à tout milieu, et promet des chantiers rapides. Ce type de construction respecte aisément la règlementation thermique en vigueur, par son isolation, et par son bilan carbone positif avec le bois. Enfin, ce système est le plus économique des 4.

Avec nos maisons Natilia, ces avantages sont poussés à leur maximum, notamment par la production des murs en usine. Ceux-ci sont certifiés et fournis sur le chantier avec une double isolation, à l’intérieur et à l’extérieur, offrant une excellente isolation thermique. De plus, nous gagnons en délai de réalisation précieux sur nos chantiers et nos clients gagnent un confort de vie apportant une réelle valeur à leur habitation.

 

Retour aux Actualités

4.38 / 5
249 avis clients Natilia